Navigation


Le panneau d'état

Un besoin spécifique

La Direction Générale de l’Aviation Civile (DGAC) est le maître d’œuvre pour le renouvellement des systèmes d’aide à l’atterrissage aux instruments (ILS, Instrument Landing System), et son exploitant. Elle a procédé au renouvellement de l’ILS de catégorie 3 à Lyon dans les années 2000. Ces systèmes fournis par Thalès n’incluent pas de superviseur général du bon fonctionnement de tous les dispositifs. Ce « panneau d’état » à la disposition des aiguilleurs du ciel dans leur tour de contrôle a donc été commandé séparément.

La solution développée par Creative Eurecom en 2003 est constituée d’un logiciel qui analyse et synthétise les informations sur l’état du système ILS, d’un rack électronique qui centralise les signaux d’information et de l’afficheur lui-même.

Développements pour sytèmes critiques temps réel

Le programme informatique a été écrit sous OS Linux selon la méthode UML par les ingénieurs de Creative Eurecom, avec l’aide de Bruno Poterie de la société LIGER Informatique. Il est bâti sur un principe d’architecture modulaire, ce qui permet de le modifier aisément. Cette caractéristique est forte utile car chaque zone de contrôle aérien a ses spécificités, et le développement fait pour Roissy a pu être adapté ensuite pour Orly, Lyon, … Il fournit la catégorie d’atterrissage effective au contrôleur à partir des données sur l’état des composantes de l’ILS, du balisage et des transmissomètres météo qui mesurent la visibilité horizontale.

Le rack électronique est certifié Sécurité électrique et CEM selon les normes de l’industrie lourde. Le système doit avoir un MTBO* supérieur à 10.000 heures et une durée de vie d’au moins 20 ans. La partie logicielle a été mise en service en 2005 après 9 mois de test mais l’ensemble complet a été testé pendant deux ans par la Direction Technique de l’Innovation (DGAC/DTI), homologué et mis en service opérationnel à Roissy en 2007, dans les trois tours de contrôle (Sud, Centre et Nord). Grace à ce dispositif, plus de 500.000 avions et 60 millions passagers ont décollés ou atterris à Roissy en 2007.

*Mean time between outages : the mean time between equipment failures that result in loss of system continuity or unacceptable degradation.

Un déploiement national

Si l'objectif premier était de faciliter et sécuriser la prise de décision, on ne peut pas négliger le fait que la productivité de l’aéroport a nettement augmenté.

Creative Eurecom continue de proposer des panneaux d’état adaptés aux différents aéroports français. A ce jour, nous avons mis en place des systèmes similaires à Orly en 2008, à Bordeaux en 2008, à Lille, Lyon et Pau en 2009, à Strasbourg et Beauvais en 2010. En 2011 nous équiperons Brest, Clermont-Ferrand et Toulouse. Le dernier sera Saint-pierre et Miquelon.