Navigation


La télévision pour les
personnes hospitalisées

1989 : alors que les 8 personnes qui essaiment dans Creative Eurecom sont encore dans les locaux du laboratoire de recherche de Thomson à Angers, M. Jean-Marie Kuhn appelle. Il connait le produit Sécuriscan™, qui vient de passer en production. Il est à la recherche d’un moyen d’actionner des boitiers (de TV dans des cliniques) à partir d’informations transmises par le fil secteur.
Serge Gendry lui répond que ça doit être possible et justement, ils viennent de créer une société pour répondre à des projets particuliers. Creative Eurecom développe donc en 1990 un système de gestion à distance de téléviseurs. Il se compose d’un afficheur, d’un clavier, d’un monnayeur, d’une imprimante et de l’électronique pour converser avec les boitiers d’adresse insérés dans les téléviseurs via un dispositif injectant sur une fréquence porteuse (quelques centaines de MHz) le signal dans non pas le secteur mais dans le signal d’antenne !

L’activité devient Services Santé, et commence à grossir. Le partenaire 2ME à Romorantin fabrique la partie mécanique, Crossway Technologies achète les télévisions à l’usine Thomson et y insère les boitiers électroniques. Plus de 15.000 en tout.

Les déploiements deviennent nationaux

M. Lachaze de Services Santé met beaucoup d’énergie dans le projet d’équipement du nouvel hôpital Georges Pompidou à Paris. Creative Eurecom ajoutera notamment le module de sélection de canal spécifique (SCS) pour s’abonner à tout ou partie des chaînes.